therme challes les eaux interieur
therme challes les eaux interieur

Les thermes de Challes-les-Eaux ferment leurs portes

Les thermes de Challes-les-Eaux ferment leurs portes

Selon les informations fournies dans les résultats de recherche fournis, les thermes de Challes-les-Eaux ferment car l'activité était en perte de vitesse ces dernières années [1]. Cette nouvelle a été perçue comme un coup moral pour la maire de la commune, Josette Remy [1]. Cependant, le casino de Challes-les-Eaux devrait pouvoir rester ouvert malgré la fermeture des thermes [2].

La Chaine thermale du soleil a semble-t-il pris cette décision, pour une raison de rentabilité. En effet depuis l'épisode du Covid et de sa gestion, on savait que certains types de commerce ont du mal à s'en remettre comme les cinémas et les cures thermales.

Le casino sera-t-il impacté ?

On se pose la question de la pérennité du casino de Challes les eaux, autres lieux et bâtiment historique. En effet l'implantation des casinos en France est régie par deux lois :

  • Loi du 15 Juin 1907 : L'ouverture d'un casino ne peut se faire que dans stations balnéaires, villes thermales, ou climatique
  • Loi du 5 Janvier 1988 : L'ouverture de casinos est autorisée dans des agglomérations touristiques de plus de 500 000 habitants, sous certaines conditions et après accord du Ministre de l'Intérieur.

Challes les Eaux n'ayant plus aucune de ces caractéristiques, on peut clairement se poser la question de la survie du Casino. Ce qui après la perte des thermes représente une grosse perte d'emplois pour la commune, mais aussi la perte de grosses rentrées d'argent avec le Casino, pour la métropole et la commune.

Lectures supplémentaires

En effet :

54 % des revenus des Casinos partent dans les caisses de l'état et des collectivités locales

A cela il faut rajouter le montant de l'ancienne taxe professionnelle qui est devenue la taxe professionnelle est remplacée par une contribution économique territoriale (CET), composée à la fois : D'une cotisation sur les valeurs foncières des entreprises (CFE) Et d'une cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE).

Pour certaines communes, cela représente jusqu'à 60% des revenus de la commune. Dans le Cas du casino de Challes les eaux cela pourrait être valorisé entre 160 et 180 000 € (hors année Covid).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.